Critique Jojo Rabbit

20 Feb 2020 In: Cinéma

jojo-rabbit-bluMa critique du film Jojo Rabbit est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Depuis que sa sœur Inge est morte des suites de l’influenza et que son père est parti combattre en Italie il y a maintenant deux ans, le jeune Johannes Betzler vit seul avec sa mère. Comme plusieurs Allemands de son âge, le garçon fréquente les « Deutsches Jungvolk », les infâmes Jeunesses hitlériennes, où on lui inculque les rudiments du combat, la fierté aryenne, et bien sûr, l’antisémitisme. Jojo possède aussi un ami imaginaire bien spécial avec qui il discute régulièrement: Adolf Hitler lui-même! Découvrant que sa mère cache une adolescente juive dans leur grenier, l’enfant exige que cette dernière lui dévoile tous les secrets de son peuple dans le but de mieux connaître et combattre l’ennemi, mais des liens finiront par se tisser entre les deux, qui pousseront Jojo à remettre en question ses convictions.

Lire la critique complète ici.

spirou-lespoir-malgre-tout-t2-couvMa critique de Spirou – L’Espoir malgré tout (deuxième partie) est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Aux côtés de Tintin, Spirou est l’un des personnages les plus emblématiques de la bande dessinée franco-belge, et ses aventures ont marqué non seulement des générations de lecteurs, mais aussi d’artistes. Voilà pourquoi la collection « Le Spirou de… », qui permet à des scénaristes et des dessinateurs de livrer leur propre version du jeune groom, est si intéressante. Après le Fondation Z de Lebeault et Fillipi, où le héros se voyait propulsé dans un univers de science-fiction (lire notre critique ici), le bédéiste Émile Bravo fait preuve de beaucoup d’humanisme, et d’un immense talent, en utilisant les protagonistes d’une série associée à la jeunesse pour dépeindre l’occupation de la Belgique par les nazis durant la Deuxième Guerre mondiale, avec sa « tragicomédie humaniste » intitulée L’espoir malgré tout.

Lire la critique complète ici.

Test 7th Sector

14 Feb 2020 In: Jeu vidéo

7th-sector-loadingMon test du jeu 7th Sector est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

7th Sector débute de la manière la plus énigmatique qui soit, sur un vieux téléviseur affichant une vague silhouette humaine à travers la statique de son écran. En bougeant le bâton analogique de la manette, on s’aperçoit que l’on contrôle le mouvement d’une étincelle électrique, capable de se déplacer le long de la demi-douzaine de câbles s’échappant des deux côtés de l’appareil. Qui sommes-nous? Un courant alternatif doué de volonté? L’âme d’un homme désincarné? Le fameux fantôme dans la machine? Sans fournir plus d’indication ou une quelconque mise en contexte, le titre développé par le Russe Sergey Noskov nous invite à manier cette parcelle d’électricité, afin d’explorer son monde futuriste et glauque.

Lire le test complet ici.

Critique Bitter Root

12 Feb 2020 In: Bande dessinée

bitter-root-couvMa critique du premier tome de la bande dessinée Bitter Root est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Les Sangerye sont les plus grands chasseurs de monstres de tous les temps. Depuis le funeste incident de l’été 1919, où ils ont perdu deux des leurs dans une opération ayant mal tourné, une fracture idéologique s’est installée au sein de la famille, qui s’est divisée en deux clans avec, d’un côté, ceux qui souhaitent purifier les démons, et de l’autre ceux qui considèrent qu’il vaut mieux simplement les éliminer. Après qu’une mystérieuse créature ait brutalement tué deux constables dans le parc St. Nicholas, la communauté afro-américaine devient la cible du zèle des policiers, qui tentent de mettre la main sur le coupable, et tandis que la peur et le chaos s’installent à Harlem, les Sangerye devront mettre leurs différences de côté et unir leurs forces s’ils veulent venir à bout d’une menace telle qu’ils n’en ont jamais vue, malgré des générations de lutte contre les forces du mal.

Lire la critique complète ici.

Critique Elvis: ombre et lumière

10 Feb 2020 In: Bande dessinée

elvis-couvMa critique de la bande dessinée biographique Elvis: ombre et lumière est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Peu d’artistes peuvent se vanter d’avoir changé la face du monde comme Elvis. Little Richard affirmait qu’il a ouvert la porte à la musique des Noirs, et John Lennon a déclaré que sans lui, les Beatles n’auraient jamais existés, mais soyons honnêtes: c’est le rock’n’roll au grand complet, de Led Zeppelin à Marylin Manson, qui aurait un visage bien différent si Elvis Aaron Presley n’était jamais venu au monde. Près de 45 ans après sa mort tragique, ses chansons continuent de résonner auprès du public, des imitateurs lui rendent toujours hommage, certains illuminés, persuadés qu’il est encore vivant, l’aperçoivent au centre d’achat, et il est même devenu un personnage dans de nombreuses œuvres de fiction (dont l’excellent et bizarroïde film Bubba Ho-Tep). Bien qu’à peu près tout le monde connaisse son œuvre musicale, l’album Elvis: ombre et lumière aide à comprendre comment il est devenu un immortel de la culture populaire, en retraçant le parcours de cet homme à la voix d’or.

Lire la critique complète ici.

Critique The Good Liar

6 Feb 2020 In: Cinéma

good-liar-bluMa critique du film The Good Liar est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Ayant fait connaissance par le biais d’un site de rencontres sur Internet, Betty McLeish et Roy Courtnay, deux Londoniens du troisième âge, se découvrent des atomes crochus dès leur premier rendez-vous. Le mari de Betty, une ancienne enseignante d’Oxford, est décédé depuis maintenant un an et la dame, qui semble plutôt à l’aise financièrement, cherche de la compagnie pour briser son isolement, mais sous ses airs de grand-père respectable, Roy est en fait un arnaqueur professionnel et expérimenté, qui s’adonne à des mises en scène élaborées afin de voler des sommes considérables à ses nombreuses victimes. Évidemment, les gens malhonnêtes rêvent eux aussi d’amour, mais l’escroc cherche-t-il vraiment l’âme sœur, ou juste un autre pigeon à dépouiller de sa fortune?

Lire la critique complète ici.

Critique Doctor Sleep

4 Feb 2020 In: Cinéma

doctor-sleep-bluMa critique du film Doctor Sleep est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Traumatisé par les événements de l’Hôtel Overlook, où son père a tenté de tuer sa mère et lui à coups de hache, le pauvre Danny Torrance a passé une bonne partie de sa vie adulte dans l’alcoolisme et la déchéance. Sobre depuis maintenant huit ans, il travaille comme préposé aux bénéficiaires dans un hospice, et utilise ses talents psychiques pour accompagner les mourants vers une fin paisible, ce qui lui a valu le surnom de Docteur Sleep. Un jour, il se découvre un lien télépathique avec Abra Stone, une adolescente possédant elle aussi le « Don », et à l’instar de Dick Halloran, le concierge de l’Overlook jadis, Danny décide d’aider la jeune fille à maîtriser ses pouvoirs, mais il devra se transformer en protecteur et affronter ses propres démons lorsque son élève se voit menacée par un groupe de sombres voyageurs qui torturent les enfants « spéciaux »  comme elle afin de se repaître de leur essence.

Lire la critique complète ici.

Premières impressions du jeu Disintegration

31 Jan 2020 In: Jeu vidéo

disintegration-posterMes impressions de la bêta du jeu Disintegration sont maintenant disponibles sur Pieuvre.ca.

Devant paraître quelque part à la fin de l’année, Disintegration est développé par V1 Interactive, un studio indépendant composé de vétérans ayant œuvré sur la franchise SOCOM, ce qui explique sans doute son aspect stratégique. Prenant place dans un futur dystopique où le manque de nourriture force une partie de l’humanité à abandonner leurs corps et à greffer leurs cerveaux à l’intérieur d’androïdes, le titre nous fera jouer un rebelle s’opposant à cette fusion homme/machine, mais comme la bêta se concentre uniquement sur l’expérience en ligne, il faudra attendre sa sortie avant de pouvoir juger de la qualité de sa prémisse de science-fiction.

Lire le texte complet ici.

Critique Moon of the Moon

30 Jan 2020 In: Bande dessinée

moon-of-moon-couvMa critique de la bande dessinée Moon of the Moon est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Il y a maintenant vingt ans que les armées du tyran W.E. Kurtz sont entièrement constituées de cyborgs clonés à partir de son ADN. Le travail de Werner et de Rainer a toujours consisté à contrôler la qualité, la stabilité et le cycle de vie de ces innombrables copies, mais un beau jour, dans le but de savoir s’ils seraient capables d’aller au-delà de leur programmation et de développer leur propre personnalité, les deux scientifiques ont « réinitialisés » cinq de ces clones destinés aux rebuts, avant de les relâcher dans la nature. Ayant perdu le contact avec les sujets de leur expérience, Werner et Rainer tenteront de retrouver Wood, Jupiter, Max, Kate et Mary, mais au fur de leurs recherches, les deux hommes en viendront à se demander s’ils ont vraiment apporté la liberté à ces cyborgs émancipés, ou seulement la peur d’être pourchassés par l’humanité.

Lire la critique complète ici.

Critique Motherless Brooklyn

28 Jan 2020 In: Cinéma

motherless-brooklyn-blu-rayMa critique du film Motherless Brooklyn est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

New York, 1957. Atteint de la maladie de Gilles de La Tourette, Lionel Essorg n’est pas un détective comme les autres. Être constamment secoué de spasmes et de tics nerveux, sans oublier cette incontrôlable manie le poussant à vociférer de bien étranges phrases à tout bout de champ, ne facilite ni la filature ni l’infiltration, mais l’homme, que la plupart surnomment « Freakshow », possède également une mémoire photographique, un atout de taille pour un limier. Lorsque celui qui lui a donné une chance en l’embauchant à l’agence L&L, Frank Minna, est abattu dans des circonstances nébuleuses, Lionel cherche à venger la mort de son mentor et ami, mais son enquête le plongera au cœur des tensions raciales de l’époque, sur les traces de Moses Randolph, le puissant Commissaire du Borough Authority contrôlant la construction et le développement urbain à Brooklyn.

Lire la critique complète ici.

Qui suis-je?

Rédacteur pigiste pour le blogue de Ztélé - Collaborateur au magazine Safarir - Journaliste culturel pour Pieuvre.ca - Évaluateur de jeux vidéos pour HardGamers.com - Blogueur au Huffington Post - Blogueur pour La Vitrine - Critique cinéma pour Le Coin du DVD


Sponsors

Categories