elvis-couvMa critique de la bande dessinée biographique Elvis: ombre et lumière est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Peu d’artistes peuvent se vanter d’avoir changé la face du monde comme Elvis. Little Richard affirmait qu’il a ouvert la porte à la musique des Noirs, et John Lennon a déclaré que sans lui, les Beatles n’auraient jamais existés, mais soyons honnêtes: c’est le rock’n’roll au grand complet, de Led Zeppelin à Marylin Manson, qui aurait un visage bien différent si Elvis Aaron Presley n’était jamais venu au monde. Près de 45 ans après sa mort tragique, ses chansons continuent de résonner auprès du public, des imitateurs lui rendent toujours hommage, certains illuminés, persuadés qu’il est encore vivant, l’aperçoivent au centre d’achat, et il est même devenu un personnage dans de nombreuses œuvres de fiction (dont l’excellent et bizarroïde film Bubba Ho-Tep). Bien qu’à peu près tout le monde connaisse son œuvre musicale, l’album Elvis: ombre et lumière aide à comprendre comment il est devenu un immortel de la culture populaire, en retraçant le parcours de cet homme à la voix d’or.

Lire la critique complète ici.