detection-club-couvMa critique de la bande dessinée Le Detection Club est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Angleterre, 1930. Le Detection Club compte parmi ses membres la crème des auteurs britanniques de romans policiers, parmi lesquels G.K. Chesterton, Agatha Christie, Dorothy L. Sayers, le major A.E.W. Mason, la baronne Emma Orczy et le père Ronald Knox. Au moment même où il accueille un premier américain dans ses rangs (l’auteur John Dickson Carr), le Club reçoit une lettre d’un certain Roderick Ghyll, un milliardaire les invitant à se rendre sur l’île de Pentreath en Cornouailles afin d’assister à la « renaissance de la fiction policière ». Sur place, on leur présente « Eric », un automate-détecteur capable de trouver le coupable de n’importe quel crime une fois qu’on lui a transmis tous les faits. Cette nuit-là, Ghyll est projeté par la fenêtre de la chambre de sa villa, et plonge 50 mètres plus bas vers son funeste destin. Les sept romanciers dont le meurtre, du moins fictif, est la spécialité, sauront-ils élucider celui-ci?

Lire la critique complète ici.