supergroom-couvMa critique de la bande dessinée Supergroom est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Se sentant un peu dépassé par l’immense popularité des superhéros et se considérant comme un « has-been » n’intéressant plus personne, Spirou se remet sérieusement en question. Afin de relancer les ventes du journal portant son nom et de retrouver une certaine pertinence auprès du public, il s’invente alors un nouvel alter-ego, du nom de Supergroom. Bien qu’il ne possède aucun pouvoir particulier, le Comte de Champignac lui vient en aide, et lui fabrique un costume lui permettant de voler, ainsi que des potions décuplant sa force et son intelligence. Le justicier devient rapidement une figure emblématique de la lutte contre le crime, mais au moment où il songe à prendre sa retraite, un usurpateur ayant volé son identité fait exploser les bureaux du promoteur immobilier Power & Partners, blessant gravement un policier. Spirou devra alors redoubler d’effort pour trouver le responsable, et laver sa réputation.

Lire la critique complète ici.