CV_Chris-KyleMa critique de la bande dessinée L’Homme qui tua Chris Kyle est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Membre des Navy Seals et vétéran de la guerre d’Irak où il effectua quatre séjours, Christopher Scott Kyle est entré dans la légende en devenant le tireur d’élite le plus mortel de toute l’histoire de l’armée américaine. On lui attribue quelque 160 morts « confirmés » (c’est-à-dire avec témoins), mais son « score » personnel se situerait plutôt dans les eaux de 255 Irakiens abattus, ce qui revient à tuer une personne par semaine pendant trois ans. Il rentre chez lui au Texas en 2009 et profite de sa renommée pour fonder sa propre compagnie de sécurité privée, dont la devise est « Contrairement à ce que ta maman t’a dit, la violence règle bien des problèmes ». Cet époux et père de famille, qui plaçait le patriotisme et l’amour de l’Amérique au-dessus de tout, aide aussi ses confrères soldats souffrant de stress post-traumatique d’une bien drôle de façon, en les emmenant au champ de tir afin que ceux-ci reprennent une forme de « contrôle » sur leur vie.

Lire la critique complète ici.