emmnauel-couvMa critique de la bande dessinée Emmanuel veut juste en finir est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Bien qu’il ne soit qu’un jeune homme avec toute la vie devant lui, Emmanuel est obsédé par des pensées suicidaires. Il va même jusqu’à monter sur le toit d’un immeuble avec la ferme intention de se jeter dans le vide, mais change d’avis à la dernière minute. Après avoir consommé une drogue achetée chez un revendeur louche, il se met à apercevoir d’étranges créatures, qu’il semble être le seul à voir. Contrairement à bon nombre d’humains souffrant de mal-être, ces entités appelées Ghells ne veulent pas mourir, mais pour ce faire, elles doivent trouver des corps afin d’en prendre possession. Comme ils s’estompent peu à peu jusqu’à disparaître complètement, les Ghells demandent l’aide d’Emmanuel pour trouver rapidement des enveloppes corporelles dans lesquelles se réfugier. Ce dernier accepte de leur prêter main forte, et commence à fréquenter les lieux où les accidents sont fréquents et les hôpitaux, à la recherche de cadavres frais de préférences et pas trop abîmés. Côtoyer ainsi la mort à longueur de journée lui redonnera-t-il goût de vivre?

Lire la critique complète ici.