les-licteurs-couvMa critique de la bande dessinée Les Licteurs est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

En l’an 219 de notre ère, l’empereur Héliogabale, un adolescent syrien appelé à devenir le nouveau César, débarque à Rome. Le jeune homme transporte avec lui une pierre tombée du ciel, une météorite symbolisant le soleil et appelée Élagabal qu’il souhaite installer sur le Palatin pour en faire la divinité suprême, ce qui déplait fortement aux traditionalistes. Au même moment, sur l’île de Samothrace, là où, près de deux siècles plus tôt, Pan a été assassiné, un mystérieux « Homme noir » apparaît, se faisant adorer par une foule de monstres. Héliogabale charge donc les licteurs, la force spéciale de l’empire romain, de le tuer. Le groupe de soldats prend la mer en direction de l’île maudite, mais confrontés à des obstacles surnaturels tout au long du voyage, ils en viendront à penser que, courroucés par le sacrilège de l’empereur, les Dieux eux-mêmes ont déclaré la guerre à l’humanité.

Lire la critique complète ici.