new-york-cannibals-couvMa critique de l’album New York Cannibals est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Se déroulant à New York dans les années 1970, Little Tulip introduisait le personnage de Pavel, un tatoueur particulièrement doué ayant grandi dans les goulags russes avant d’émigrer aux États-Unis, où il effectuait régulièrement des portraits-robots pour le compte de la police. Après que sa copine, Yoko, soit tombée sous les coups d’un tueur que les médias surnommaient « Bad Santa » parce qu’il se déguisait en Père Noël pour violer et égorger ses victimes, Pavel avait fini par adopter sa jeune fille, Azami, avant d’aider les forces de l’ordre à mettre la main non pas sur le coupable, mais sur les multiples assassins adoptant le même modus operandi.

Lire la critique complète ici.