Ma critique de l’album Les enfants ne se laissaient pas faire est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Joan Sfar est un illustrateur et un auteur très prolifique. Bien connu des bédéphiles pour ses séries iconiques comme Le Chat du rabbin ou Donjon, il réalise aussi des films (Gainsbourg, vie héroïque) et signe des romans (Le Plus Grand Philosophe de France). Avec une telle production à son actif, on pourrait penser qu’il ne lui reste plus beaucoup de temps. Pourtant, pratiquement chaque jour, il remplit son carnet personnel de croquis, d’observations et de réflexions sur les choses qui l’entourent et les différents événements dont il est témoin. Au lieu de garder ces pages pour lui, il a choisi de les partager avec le public, ce qui donne des albums plutôt atypiques, mais forts intéressants comme Les enfants ne se laissaient pas faire, une petite brique de plus de 400 pages.

Lire la critique complète ici.