Ma critique du roman graphique Inuit est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Vingt ans après avoir découvert l’art inuit au musée des beaux-arts de Québec, Edmond Baudoin et son ami Jean-Marc Troubs ont finalement réussi à concrétiser un vieux rêve à l’été 2022, soit se rendre ensemble dans les régions les plus au nord du Canada, au Labrador et au Nunavut, afin de partir à la rencontre des Inuits et s’imprégner de leur culture au-delà de ce que l’on trouve dans les livres et les musées. À mi-chemin entre le carnet de voyage et le recueil de témoignages, l’album Inuit relate ce périple et en profite pour recueillir les mémoires de ce peuple résilient et sa lutte pour préserver ses traditions et ne pas perdre son identité, qui s’efface un peu plus à chaque génération, alors que les attelages de chiens ont été troqués pour des motoneiges et que le chamanisme a été supplanté par la religion catholique.

Lire la critique complète ici.