Critique Le Starzec

18 Oct 2021 In: Bande dessinée

le-starzec-couvMa critique de la bande dessinée Le Starzec est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Écrire demande un souffle et une endurance qui peuvent s’émousser en vieillissant, sans compter qu’avec l’âge, les responsabilités viennent diminuer le temps disponible pour abattre tout ce travail, et âgé de 49 ans, Philippe Girard se demande s’il a finalement atteint son obsolescence. Considérant que le dépaysement est idéal pour stimuler la créativité, il postule pour une résidence d’écriture d’un mois à Cracovie, où il doit loger dans l’appartement d’une poétesse ayant remporté le Nobel de littérature en 1996 et décédée en 2012. Puisqu’il est le premier auteur québécois là-bas, il se sent comme un ambassadeur littéraire et remplit ses bagages de sirop d’érable et de livres d’ici pour les offrir en cadeau, mais malheureusement, les choses ne se passent pas comme prévu. Sur place, il pleut tout le temps, ses rencontres ne cessent d’être reportées, et comme il ne connaît personne ni la langue, il se sent rapidement seul, abandonné, et déprimé. Le bédéiste errera donc à travers la Pologne, avec pour seule compagnie les fantômes de Leonard Cohen et de l’écrivaine Wisława Szymborska.

Lire la critique complète ici.

Critique Space Jam: A New Legacy

13 Oct 2021 In: Cinéma

space-jam-new-legacy-4kMa critique du film Space Jam: A New Legacy est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

En 1996, quatre scénaristes (qui avaient probablement abusé de la drogue) ont eu la très étrange idée de combiner le monde du basketball et celui des dessins animés de Looney Tunes, et étonnamment, le résultat, intitulé Space Jam, devint un classique instantané. Vingt-cinq ans plus tard, Space Jam: A New Legacy remplace le basketballeur Michael Jordan par LeBron James dans cette suite au film culte, mais conserve sensiblement la même formule. Souhaitant que ses enfants prennent sa relève, LeBron les soumet à un entraînement intensif laissant peu de place au plaisir. Le plus jeune de ses deux fils, Dom, a conçu entièrement seul son premier jeu vidéo, et il préférerait s’orienter dans ce domaine plutôt que de vivre dans l’ombre de son père, mais ce dernier ne l’entend pas ainsi, et pour cette raison, leur relation est plutôt tendue.

Lire la critique complète ici.

Test Tales of Arise

11 Oct 2021 In: Jeu vidéo

tales-of-arise-posterMon test du jeu Tales of Arise est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Ayant remporté la guerre grâce à leur technologie plus avancée, il y a maintenant trois siècles que les Renans ont pris le contrôle de la planète Dhana, qu’ils ont divisée en cinq régions, chacune sous le joug d’un seigneur différent. Vivant dans l’oppression, les Dahnans sont réduits aux travaux forcés, et voient leur énergie astrale siphonnée par leurs maîtres. Portant un masque de fer recouvrant entièrement son visage, le héros de Tales of Arise est un esclave amnésique ne ressentant pas la douleur. Un jour, il vient en aide à Shionne, une Renane pourchassée par des soldats, et se retrouve en fuite à ses côtés. Intercepté par les Crimson Crows, un groupe de rebelles mené par un certain Zéphyr, le mystérieux homme joindra leur rang et se lancera dans une révolution qui semble impossible, dans l’espoir de chasser les envahisseurs et de peut-être retrouver la mémoire et son identité en cours de route.

Lire le test complet ici.

Critique Yojimbot

11 Oct 2021 In: Bande dessinée

yojimbot-couvMa critique de l’album Yojimbot est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Après avoir fui le Terminal, le dernier refuge des humains, la première chose que Hideo et son fils Hiro découvrent, c’est que, contrairement à ce qu’on leur a laissé croire, l’air à l’extérieur n’est pas contaminé. Pris en chasse par l’escouade du commandant Kozuki, les deux fuyards sont rapidement encerclés par les soldats à leurs trousses. Puisqu’ils ne semblent détenir aucune information sur une mystérieuse personne connue seulement sous le nom de « l’ayant droit », un individu activement recherché par les forces de l’ordre, les militaires abattent froidement Hideo sous les yeux de son fils. Ils s’apprêtent à tuer ce dernier, lorsque des androïdes vêtus comme des samouraïs de l’ancien temps et armés de katanas s’interposent, et les éliminent. Désormais seul au monde, l’orphelin fera comprendre à ses protecteurs métalliques qu’il cherche à atteindre la tour numéro quatre, où l’attendent des amis de son père. En compagnie de ces trois robots muets, qu’il baptisera Sheru, Bakudan et Kombini, Hiro entreprendra un long périple à travers un Japon post-apocalyptique.

Lire la critique complète ici.

Critique Night of the Animated Dead

6 Oct 2021 In: Cinéma

night-animated-dead-bluMa critique du film d’animation Night of the Animated Dead est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Comme à chaque année, Johnny et Barbara se rendent sur la tombe de leur père pour y déposer des fleurs. Au cimetière, un homme hagard les agresse. Lors de l’altercation, Johnny se frappe la tête contre une pierre tombale, et meurt. En pleine panique, sa sœur prend la fuite, et se réfugie dans une maison à proximité. Elle est rejointe peu de temps après par Ben, un homme noir tentant lui aussi d’échapper à la folie assassine qui semble s’être emparée des habitants de la ville. Ce dernier barricade les portes et les fenêtres pour empêcher la foule, qui se fait de plus en plus nombreuse à l’extérieur, d’y pénétrer. Rapidement, le duo s’aperçoit qu’ils ne sont pas seuls. Attirés par les bruits à l’étage, un jeune couple, ainsi qu’un père de famille avec son épouse et leur jeune fille blessée, sortent du sous-sol où ils se cachaient. Le groupe apprend par les bulletins d’informations qu’une vague de meurtres se produit partout à travers les États-Unis. Tout indique que les morts reviennent à la vie, et se nourrissent de la chair des vivants. Le groupe devra donc unir leurs forces malgré leurs différences s’ils souhaitent survivre à cette menace.

Lire la critique complète ici.

scooby-doo-courage-dvdMa critique du film d’animation Straight Out of Nowhere: Scooby-Doo Meets Courage the Cowardly Dog est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Après avoir résolu une énième énigme et démasqué le coupable, la bande d’adolescents de l’agence Mystery Inc. reprend la route. Sur le chemin du retour, ils s’arrêtent dans la petite ville de Nowhere, où Scooby-Doo tombe nez à nez avec un petit chien rose nommé Courage qui, en plus d’être aussi peureux que lui, partage également sa grande passion pour la nourriture. Affectés par une vibration émise sur une fréquence inaudible pour les humains, les deux animaux sont témoins de manifestations troublantes. Des cigales mutantes, atteignant jusqu’à sept pieds, sortent en masse du sol, et les objets quotidiens, comme les boules de poils bloquant les éviers de cuisine ou de simples chaises de salon, se transforment en monstres et attaquent la population. Fred, Daphne, Velma et Shaggy feront donc un séjour prolongé dans ce patelin, véritable capitale de l’étrange, le temps de trouver la provenance de ce mystérieux signal et surtout, la cause derrière tous ces phénomènes inexpliqués.

Lire la critique complète ici.

Critique Le Manoir Sheridan

4 Oct 2021 In: Bande dessinée

manoir-sheridan-couvMa critique de l’album Le Manoir Sheridan est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Québec, 1922. En fuite après avoir volé la caisse d’un magasin général, Daniel Letendre est englouti avec son traîneau dans les eaux d’un lac gelé. Il est sauvé de justesse par Angus Mac Mahon, un riche anglais qui l’emmène chez lui au Manoir Sheridan, un luxueux, mais lugubre domaine isolé dans la forêt. Comme sa jambe est brisée et que la tempête fait rage, son hôte propose de l’héberger quelques jours, le temps qu’il termine sa convalescence, mais lui demande de ne pas s’aventurer dans l’aile ouest sous prétexte que cette section aux planchers vermoulus est dangereuse. Malgré les souhaits formulés par le propriétaire des lieux, Daniel s’y rend quand même, et y découvre la nièce d’Angus, Édana, plongée dans un état cataleptique depuis la mort de son père. Il a beau lui parler et lui faire la lecture, rien ne semble extirper cette dernière de sa torpeur. Ce n’est malheureusement pas la seule surprise qui attend le jeune homme dans cette étrange demeure.

Lire la critique complète ici.

Critique The Forever Purge

29 Sep 2021 In: Cinéma

forever-purge-bluMa critique du film The Forever Purge est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Chaque année aux États-Unis, tous les crimes, y compris le meurtre, sont permis durant douze heures afin de fournir un exutoire à la population. Adela et Juan, un couple de Mexicains ayant traversé illégalement la frontière pour fuir la violence des cartels de la drogue il y a maintenant huit mois, travaillent sur le ranch de la famille Tucker, et s’apprêtent à vivre leur toute première purge. Quand le soleil se lève, ils sont soulagés d’avoir survécu à cette nuit de chaos, mais une désagréable surprise les attend. En effet, les actes de barbarie ne s’arrêtent pas comme prévu au son de la sirène marquant la fin de cette « purification par le sang », et un peu partout au Texas comme dans le reste du pays, des groupes armés ont décidé que la purge devait devenir permanente. Devant la situation, la loi martiale est déclarée, et le Canada et le Mexique ouvrent leurs portes durant six heures pour accueillir les Américains cherchant à échapper au carnage. La famille de riches fermiers blancs et leurs travailleurs mexicains devront mettre leurs différences de côté et unir leurs forces pour atteindre la frontière avant qu’il ne soit trop tard.

Lire la critique complète ici.

Critique Jukebox Motel

27 Sep 2021 In: Bande dessinée

jukebox-motel-couvMa critique de l’album Jukebox Motel est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Né à Grondines au Québec en 1941, Thomas James Shaper est le fils du premier producteur de fraises de la province. À l’âge de 24 ans, il refuse de reprendre les rênes de l’entreprise familiale et, au grand dam de son père, part à New York pour faire les Beaux-Arts. Une fois ses cours terminés, il crée son propre style, le « stick painting », mélange de collages et de peinture, mais la reconnaissance se fait attendre. En août 1967, persuadé qu’il est nul, il s’apprête à abandonner ce métier pour de bon lorsque, dans un accès de rage, il fout en l’air son atelier, lançant ses pots de peinture un peu partout. Dans son acte de destruction, il donne naissance à une toile inattendue, qui attire l’œil d’Andy Warhol. Rebaptisé Robert Fury, le peintre reçoit alors une grosse avance pour créer dix autres tableaux dans la même veine.

Lire la critique complète ici.

Critique Mare of Easttown

22 Sep 2021 In: Télévision

mare-of-easttown-dvdMa critique de la série télévisée Mare of Easttown est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Mare Sheehan est sergent-détective dans la petite ville de Easttown en Pennsylvanie. S’il ne s’y passe habituellement pas grand-chose et que son boulot ressemble presque davantage à celui d’une travailleuse sociale que d’une policière, la petite communauté est bouleversée depuis un an, alors qu’une adolescente ayant des problèmes de drogue, Katie Bailey, est disparue sans laisser de traces. Malgré une récompense de 15 000 dollars offerte en échange d’informations, les autorités ne disposent toujours d’aucun suspect, et l’enquête piétine. Alors que plusieurs habitants de la ville blâment les policiers pour cet échec, le cadavre d’Erin McMenamin, une jeune mère monoparentale, est retrouvé dans les bois, et une autre adolescente, Missy Sager, manque à l’appel à son tour. Ces trois crimes seraient-ils reliés? C’est ce que Mare tentera de découvrir, tout en essayant de faire le deuil de son propre fils, qui s’est enlevé la vie deux ans plus tôt.

Lire la critique complète ici.

Qui suis-je?

Rédacteur pigiste pour le blogue de Ztélé - Collaborateur au magazine Safarir - Journaliste culturel pour Pieuvre.ca - Évaluateur de jeux vidéos pour HardGamers.com - Blogueur au Huffington Post - Blogueur pour La Vitrine - Critique cinéma pour Le Coin du DVD


Sponsors

Categories

Archives