il-faut-flinguer-ramirez-acte2-couvMa critique du deuxième tome de la bande dessinée Il faut flinguer Ramirez est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Muet mais capable de réparer un AV 700 les yeux bandés, Jacques Ramirez est une véritable star à la compagnie d’aspirateurs Robotop. Lorsque deux membres du cartel de Paso Del Rio se rendent un beau jour à la succursale de Falcon City pour une simple réparation de leur appareil défectueux, ils aperçoivent l’employé vedette derrière le comptoir. Convaincus que ce dernier est en fait un légendaire assassin ayant jadis trahi leur organisation, ils alertent leur patron. Pourchassé à la fois par une flopée de tueurs à gages mexicains et par la police de l’Arizona, qui le soupçonne d’être responsable de l’explosion des locaux de la Robotop causée par une fuite de gaz, le pauvre Ramirez se voit forcé de prendre la fuite en compagnie de deux séduisantes criminelles ayant volé sa voiture après un braquage de banque.

Lire la critique complète ici.