TheKnick_S2_BLUMa critique de la seconde saison de The Knick est maintenant disponible sur Pieuvre.ca.

Entamée à la fin de la saison précédente (lire notre critique ici), la cure de désintoxication du chirurgien cocaïnomane John Thackery semble vouloir s’étirer indéfiniment, grâce à un nouveau remède miracle nommé héroïne. Le docteur Algernon Edwards le remplace au Knickerbocker durant son absence, mais refusant de travailler pour un noir, son collègue, l’eugéniste Everett Gallinger, kidnappe Thack et l’emprisonne à bord d’un voilier afin de le sevrer une fois pour toutes. De retour au Knick, le chirurgien en chef décide de trouver un remède à la dépendance, qu’il considère comme une maladie, mais puisque la majorité de ses pairs pensent plutôt qu’il s’agit d’une faiblesse de caractère et que l’hôpital s’apprête à déménager dans un quartier plus cossu pour desservir une population capable de payer ses soins, les recherches de John Thackery se buteront à l’indifférence générale.

Lire la critique complète ici.